Tutoriels de couture, Tutoriels de Déco DIY

Tuto: Imperméabiliser un tissu illustré avec de l’Odicoat

Aujourd’hui, je poste le tuto de Mathilde C. , une amie aux doigts de fée. Elle vous montre comment imperméabiliser les coupons illustrés avec de l’Odicoat. Certaines d’entre vous le font déjà mais d’autres ne connaissent pas… Encore merci à Mathilde pour ce partage ! 🙂

Bonjour !

Aujourd’hui j’ai enduit un coupon Nidillus avec de l’Odicoat.

L’Odicoat, qu’est-ce que c’est ? Eh bien, c’est un produit magique qui transforme n’importe quel tissu en tissu enduit (magique, je vous dis !). Très pratique parce que, très souvent, les tissus sur lesquels on craque ne sont pas disponibles en version enduite… Donc avec l’Odicoat, plus de restrictions dans le choix des tissus ! Je ne l’utiliserai quand même pas pour des projets qui nécessitent une grande quantité de tissu mais en revanche, pour de petits projets (trousses, tabliers, petits sacs, etc), c’est parfait !

Ce petit pot de « pâte » blanche est fourni avec une carte qui va servir à étaler le produit sur le tissu. Pas de panique si vous n’avez pas eu la carte avec : une vieille carte de fidélité quelconque ou un pinceau tout simple (mais propre, hein 😉) feront tout aussi bien l’affaire.

Allez, c’est parti !

Pour ce petit tuto, j’ai choisi le coupon Nidillus « chat noir au parapluie » :

Je me suis installée sur un tapis de découpe classique. Attention: sur le mode d’emploi, il est indiqué « Placer le tissu sur une surface plastifiée afin qu’il ne colle pas sur le support »… La première fois que j’ai utilisé de l’Odicoat, je n’ai donc pas eu de meilleure idée que de placer du film plastique (spécial micro-ondes) sur un set de bricolage des enfants et d’enduire mon tissu dessus. Un conseil, ne le faites pas, cette idée était désastreuse : mon coupon de tissu est resté collé au film plastique et ça a été une galère pas possible pour réussir à l’enlever. D’ailleurs, je n’ai pas réussi à tout enlever et j’ai cousu ma trousse de toilette avec quelques lambeaux de plastique résiduels sur l’envers du tissu…

Bref… depuis, je me mets sur un tapis de découpe et je vérifie régulièrement que mon tissu ne reste pas collé au support (eh oui, ma première expérience m’a quelque peu traumatisée ^-^).

Ensuite, je prends de la pâte dans le pot à l’aide de la carte et je la mets sur le coupon :

(j’en ai peut-être un peu trop mis ^-^ )

Et ensuite, j’étale verticalement, puis horizontalement.

Et je continue ainsi jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pâte sur la carte, en faisant attention à bien couvrir uniformément l’intégralité du coupon et à ne pas laisser de « traits » blancs.

Sur le mode d’emploi, il est indiqué de laisser sécher 20 minutes avant de repasser (éventuellement) une ou deux autres couches pour avoir un aspect plus « toile cirée ». J’attends en général plus longtemps que ça parce qu’au bout de 20 minutes, il est rare que ce soit sec.

Vient ensuite le moment du repassage. Je place un papier cuisson sur le coupon et je repasse avec un fer chaud et sans vapeur. Et même si l’Odicoat est soi-disant « sans solvant – sans odeur », je trouve que ça ne sent pas terrible quand même à cette étape-là… et je préfère ne pas trop mettre mon nez dessus et bien aérer la pièce.

Et voilà, c’est terminé : une fois repassé, le tissu peut être cousu et lavé à 30°C.

A vous de jouer 😉

Mathilde C.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s